Les Tsiganes

Depuis le relâchement au niveau des frontières (surtout après la chute du rideau de fer) qui résulte essentiellement de cette volonté, immuable, de ne former qu’un au sein d’une nouvelle Europe, il existe un phénomène qui m’agace au plus haut point, c’est les Roms, les tsiganes ou, en terme plus poétique, les gens du voyage.

Depuis que la Roumanie a adhéré à l’Union Européenne, la Suisse a été contraint de supprimer l’obligation de visa pour ce pays par un soucis d’égalité de traitement. Le bouche à oreille faisant son chemin dans ces communautés, ils arrivèrent massivement à Genève si bien qu’il y en avait partout. Grande polémique, surtout que le parlement avait eu la bonne idée de supprimer la mendicité de la liste des délits du cantons une année auparavant.

Pourtant ce n’était pas leur première tentative en Suisse:

« Office fédéral des migrations (ODM) a décidé de supprimer les 700 fr. d’aide au retour pour les requérants d’asile déboutés provenant de l’UE. Motif: les abus commis par des tsiganes roumains. L’ODM entend donner un signal clair qu’il ne s’agit pas de venir en Suisse pour toucher 700 fr. » – Dépêche de 2007

Évidemment, les partis de gauches ont commencé à mettre en avant la pauvreté, la précarité de ces gens, les discriminations qu’ils subissent en Roumanie… Sortez vos mouchoirs. Pourtant, dans le fait cité précédement, il faut être de mauvaise foi pour ne pas voir une réelle volonté de profiter du système. Ce qui a mis la puce à l’oreille de l’ODM, c’est l’augmentation massive du nombre de demande en provenance de Roumanie: on est en effet passé de 10 demandes en 2006 à 205 demandes rien que pour la moitié de l’année 2007. Ce qui constitue une augmentation de +1’000%. On se demande ce qui aveugle à ce point certaine politicien.

Lors du débat parlementaire intervenu fin 2007 sur cette question, le Parti socialiste genevois (bien plus à gauche que dans les autres cantons) nous a gratifié de quelque raisonnement qui, pour ma part, me laisse sans voix (à défaut de me causer une crise cardiaque). On se croirait presque au milieu d’une caricature:

Point Godwin :

« Vous [nda: les partis de droite] avez fait durant l’été et ces derniers mois de l’incitation au racisme et à la haine. Vous avez stigmatisé des populations, particulièrement celle qu’on appelle «les Roms», alors que l’on sait que, parmi les mendiants à Genève, il y a certes des Roms, mais il se trouve également des personnes d’autres pays de l’Est.  […]
Vous avez donc stigmatisé ces populations, comme le font aujourd’hui et n’ont jamais cessé de le faire différents groupes d’extrême-droite en Europe et en Suisse, qui reprennent du poil de la bête ces dernières années. Vous avez certainement vu cette émission sur Arte qui parlait des recrudescences en Belgique, en Allemagne et en Autriche des groupes d’extrême-droite et de nazis qui recommencent à sévir, même s’ils n’ont jamais cessé, et deviennent de plus en plus nombreux à s’attaquer aux juifs » – Mme Virginie Keller Lopez (Socialiste)

Culpabilisation primaire:

« Au terme de ce débat, j’aimerais quand même souligner que l’acceptation de ce projet de loi est totalement choquante et que, personnellement, elle me fait honte.
Je trouve qu’on stigmatise des gens dont le seul tort est d’être pauvres, et aujourd’hui j’ai honte, honte de ce parlement. » – Mme Esther Alder (Vert)

Démagogie:

« Pourquoi ne pourrait-on pas accueillir vingt Roms ou vingt familles de Roms ? Même cinquante ou cent familles ? Il y a les moyens de les accueillir ! Et je trouve cette loi insupportable, pour ne pas dire inique ! » – Alberto Velasco (socialiste)

Je ne peux que lui conseiller de mettre son appartement à disposition. Vu la crise du logement à Genève, il ne pourra que regretter son geste.

Bref, tout ce débat et ce blabla pour, au fond, quelque chose de si claire qu’il ne mérite même pas de s’y attarder. J’aurais pu continer mon billet avec l’augmentation des cambriolage (tiens, ils viennent de Roumanie comme par hasard, certainement encore un vieux stéréytype de voleur de poule) et toute la technique de racollage (faux handicapé, harcellement, bébé) mais je pense que si vous voyagez un peu dans le sud de l’Europe, vous avez certainement été, un jour ou l’autre, confronté à de tel cas.

Publicités
Explore posts in the same categories: Politique

Étiquettes : , , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :